Menu Principal

La carte militaire n’est pas exigée aux candidats postulants aux concours de recrutement dans la fonction publique

Visant à réduire dans les pratiques bureaucratiques que connaît le pays, notamment dans le processus de recrutement au sein des entreprises publiques et des dossiers à fournir pour accéder aux concours et tests professionnels, le Premier ministre a rappelé, à ces entreprises et administrations publiques, que le justificatif vis-à-vis du service national n’est pas obligatoire.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a émis une instruction relative aux modalités d’organisation des concours, examens et tests professionnels. La circulaire n°273/PM, dont Algérie Scoop a obtenu une copie, a été émise le 10 Novembre 2013 dernier et destinée aux présidents des sociétés de gestion des participations et les administrations.

Dans celle-ci, le Premier ministre fait savoir qu’il a été porté à sa connaissance « que certaines administrations ou entreprise exigent encore du postulant à un concours, examen ou test professionnel la production d’un justificatif de sa situation vis-à-vis du service national » alors que le dossier de candidature, ajoute-t-il « réduit selon mes instructions à l’essentiel, peut-être complété par cette pièce (justificatif, NDLR) une fois le citoyen retenu pour l’emploi ».

Le Premier ministre a, de ce fait, rappelé que « cette pratique  doit être définitivement prescrite et la position vis-à-vis du service national ne doit pas être exigée ».

f2-004

 

 

Commentaire